2

- Peignez-vous comme si vous aviez 20 ans?

- Pas du tout. C’est merveilleux, car je peins comme si j’avais 78 ans

Martial Raysse, interview dans Libération, juin 2014

1

Jiri Kolar, Volto collage on paper (25 x 18) cm.

69

Roland Topor, illustration pour Les Contes glacés de Jacques Sternberg

35

Martial Raysse, Renée-Claire, 1963, aérographe, collage et huile sur toile, 68x65 cm, Galerie Natalie Seroussi, Paris.

27

Orlan, Strip-tease occasionnel à l’aide des draps du trousseau, 1974-1975, 44 x 60 cm, dix-huit photographies en noir et blanc, chacune prises en 1975 et rassemblées en 1975. 
L’idée était aussi que, en tant que femmes, nous ne pouvons jamais nous ”strip-teaser” complètement, qu’il reste toujours quelque chose, que nous sommes habillées d’images qui nous précèdent, dont on nous enveloppe, qu’on nous fout sur le corps et sur la gueule, qui font écran. Il n’y a donc jamais de nudité possible. Ce strip-tease passe par ce que j’ai toujours fait dans mon travail : un rapport à l’histoire de l’art, à l’historicité des choses.

ORLAN, in Hatat Brigitte, « Entretien avec Orlan », L’en-je lacanien, n°3, 2004, p. 175.

74

Carrie Mae Weems, Not Manet’s Type, 2001

61

Lorna Simpson, The Caresse, 2011. Collage And Ink On Paper

9

Erró, Programme spatial, collage sur papier, 197538.74 X 20.32 cm

29

Sandro Botticelli, Venus, Canvas, 158 x 68,5 cm, Berlin, Staatliche Museen, Gemäldegalerie

10

Marcel Broodthaers, Pense-Bête, 1963
“Le livre est l’objet qui me fascine, car il est pour moi l’objet d’une interdiction. Ma toute première proposition artistique porte l’empreinte de ce maléfice. Le solde d’une édition de poèmes, par moi écrits, m’a servi de matériau pour une sculpture. J’ai plâtré à moitié un paquet de cinquante exemplaires d’un recueil, le Pense-Bête. Le papier d’emballage déchiré laisse voir, dans la partie supérieure de la « sculpture », les tranches des livres (la partie inférieure étant donc cachée par le plâtre). On ne peut, ici, lire le livre sans détruire l’aspect plastique. Ce geste concret renvoyait l’interdiction au spectateur, enfin je le croyais. Mais à ma surprise, la réaction de celui-ci fut tout autre que celle que j’imaginai. Quel qu’il fût, jusqu’à présent, il perçut l’objet ou comme une expression artistique ou comme une curiosité. « Tiens, des livres dans du plâtre ! » Aucun n’eut la curiosité du texte, ignorant s’il s’agissait de l’enterrement d’une prose, d’une poésie, de tristesse ou de plaisir. Aucun ne s’est ému de l’interdit. Jusqu’à ce moment, je vivais pratiquement isolé du point de vue de la communication, mon public étant fictif. Soudain, il devint réel, à ce niveau où il est question d’espace et de conquête…”
Marcel Broodthaers, « Dix mille francs de récompense », d’après un entretien avec Irmeline Lebeer, dans Catalogue-Catalogus, Bruxelles, Palais des Beaux-Arts, 1974.

12

César, Expansion n°35 rose, 1971, 40x126x135cm

559

lapetitecole:

Agnès Varda's Cléo from 5 to 7 (Cléo de 5 à 7, 1962).

68

abjects:

Shomei Tomatsu, Prostitute, Nagoya, 1958

7

John Crossley, Susanna Bathes Alone (For Once), Collage, 112x131mm, 2008

70

iconophages:

Phillippe Soupault - “Portrait of an Imbecile”  1921